En Europe, les entreprises payent leurs fournisseurs avec un retard moyen de 14,4 jours. Les retards de paiement des entreprises européennes se sont un peu réduits au premier trimestre, mais restent très élevés, selon une étude de la société Altarès, spécialisé dans la connaissance intra-entreprises.

man late time

En France, ces reports de règlement restent stables sur un an et baissent légèrement sur trois mois à 11,8 jours contre 11,9 fin 2009. Si l’Allemagne et les Pays-Bas ont réduit leur retard de paiement à un niveau historiquement bas (à 9 et 9,5 jours respectivement), les français ne portent pas le bonnet d’âne dans la classe européenne. Le Royaume-Uni enregistre 18,4 jours de retard de paiement.
L’Espagne et le Portugal enregistrent, eux, des retards de plus en plus longs. Le pic historique est atteint. Les entreprises espagnoles payent en moyenne avec 22,5 jours de retard. Les entreprises portugaises ont-elles une moyenne un retard de paiement de 25,6 jours. Mais surtout, près d’une entreprise sur cinq (19,4%) reporte ses paiements de plus de 30 jours.