Nous le savons bien, lors de difficultés pour récupérer des sommes qui vous sont dues, vous êtes souvent confrontés à des excuses douteuses et bien souvent dilatoires.

Il est donc crucial de connaître la personne à qui vous avez à faire, ce pourrait bien être un débiteur « professionnel ». Pas besoin d’user de menace ou de virulence, notez simplement qu’il suffit d’entendre leurs excuses pour cerner la personnalité du débiteur.
Restez attentif et ferme, faites ressentir votre détermination.

Aussi bonnes et recevables soient-elles, aucune excuse ne doit rester sans réponse. Quelques conseils pour ne pas rester démuni :

Rappeler au client que vous l’avez relancé plusieurs fois et que vous avez à sa disposition les duplicata de facture, contrat, devis, etc…
Définissez clairement qui doit vous régler (gérant, directeur) ce n’est pas systématiquement le comptable.
En cas de délais ou d’échéancier, vous devez le respecter, sinon votre crédibilité en pâtira.
En cas de liquidation ou recouvrement judiciaire, indiquer à votre client qu’il doit déclarer votre facture auprès de du mandataire judiciaire délégué par le Tribunal Correctionnel
Renseignez-vous auprès de nos services sur la fiabilité financière de vos clients.
Il n’est pas toujours aisé de relancer un client, mais dites-vous que tant qu’il n’a pas réglé ce qu’il vous doit, ce n’est pas un client !